Contenu

Au lycée agricole d’Amboise, des élèves sentinelles

Près de 1 000 jeunes se suicident chaque année en France ; 25% de ces jeunes ont mis fins à leurs jours, parce qu’ils étaient victimes de comportements homophobes ou par aversion pour eux-mêmes.
Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-25 ans.
1 jeune sur 5 est concerné - en tant qu’auteur ou victime - par un phénomène de bouc-émissaire dans les collèges ou les lycées. La corrélation avec le suicide est très étroite.

Face à ce constat, le Lycée Professionnel agricole d’Amboise, à l’initiative l’infirmière scolaire et de la CPE, s’est engagé depuis plusieurs année dans la formation d’élèves et de personnels sur le thème des discriminations et des phénomènes de bouc-émissaires.

Ce dispositif expérimental, mené Eric Verdier, psychologue communautaire, chef du pôle « Discriminations, violence, santé » à la Ligue Française de la Santé Mentale et son équipe a été soutenu par le Ministère en charge de l’Agriculture, par le Conseil Régional et par des partenaires associatifs.

Actuellement, 22 membres de l’établissement, élèves et adultes, composent le groupe sentinelles et référents. Ils sont tous formés à repérer, identifier et agir face à ces situations.
Des réunions de régulation ont lieu régulièrement pour faire le point.

Les élèves sentinelles, tous volontaires et choisis pour leurs qualités humaines, leur engagement et leur implication auprès de leurs camarades sont, dans ce dispositif, investis d’une double mission, repérer, réconforter les victimes de harcèlement et de violences et agir sur les témoins passifs.

Cette année, le thème de l’homophobie a été privilégié et plusieurs actions ont été menées.
Le groupe a effectué un travail sur le slam avec le Planning Familial et une animation théâtrale.
Une journée banalisée intitulée "Qu’est ce qu’elle a mon genre ? !" a été organisée.

Après plusieurs années, ce dispositif "Sentinelles et Référents" est globalement une réussite. Affiché dans la politique de l’établissement, il est explicité dès la rentrée scolaire aux familles, aux élèves, et la bienveillance devient le maître mot du lycée.


" les cercles concentriques", un exercice de mise en situation.