Contenu

Des substances de base pour protéger les plantes !

Qu’est ce qu’une substance de base ?

 
Les substances de base sont définies selon le règlement européen 1107/2009. 
Ces substances peuvent être utilisées à des fins phytopharmaceutiques en agriculture, bien que ce ne soit pas leur vocation première. Les substances de base permettent donc de protéger les cultures contre certaines maladies ou certains nuisibles.

Les substances de base ne sont pas considérées comme des produits phytopharmaceutiques, et elles n’ont pas d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) en France, néanmoins ces substances doivent faire l’objet d’une approbation au niveau européen.
Mais attention aux mésusages….
En effet, chaque substance est approuvée pour un usage, sur une culture ou un groupe de cultures données, et sur une ou plusieurs cibles identifiées. Pour utiliser au mieux ces substances, l’Institut technique de l’agriculture biologique (ITAB) met gratuitement à votre disposition des fiches pratiques :

Quelles substances de base utiliser ?

Quelques exemples de substances de base ayant déjà été approuvées :

  • le saccharose (ou sucrose) comme stimulateur de défense naturelle contre la pyrale sur maïs doux, et contre le carpocapse des pommiers,
  • la prêle comme fongicide sur pommier, pêcher, vigne, concombre, tomate,
  • le fructose comme stimulateur de défense naturelle contre le carpocapse des pommiers,
  • l’écorce de saule comme fongicide sur fruitiers et vigne,
  • le vinaigre comme fongicide et bactéricide en traitement des semences ou des plants pour les céréales, des légumes et des plantes ornementales,
  • les lécithines comme fongicides pour les fruitiers, les légumes, la vigne, et des cultures ornementales,
  • l’hydroxyde de calcium (ou chaux éteinte) comme fongicide sur arbres fruitiers contre le chancre Neonectria galligena,
  • le bicarbonate de sodium, comme fongicide pour les fruitiers, les légumes, la vigne.

Quant aux 3 substances de base les plus connues par les jardiniers amateurs : le sel, le purin d’ortie et le vinaigre, elles ont fait l’objet d’une vidéo en région, réalisée par France Nature Environnement, afin que les jardiniers amateurs en fassent bon usage.

Pour en savoir plus...

Enfin, pour vous tenir informé, la liste des substances de base approuvées au niveau européen est disponible sur la base de données de la Commission européenne (site anglophone).

Cliquez sur " EU pesticide data base " puis sur " search activesubstances " et dans " advanced search " choisir le type " basic substance ".