Contenu

Du peuplier pour l’avenir

Les lauréats

Lancé en décembre 2016, cet appel à projets national, financé par le Fonds stratégique de la forêt et du bois (FSFB), a recueilli 111 candidatures : 89 projets à l’échelon régional et 22 projets à l’échelon national. Au terme d’un processus de sélection régional puis national, 35 projets ont été retenus, dont 13 devront faire l’objet d’une révision de leur périmètre. Tous les porteurs de projets seront avertis individuellement.

Les 29 projets régionaux retenus se répartissent dans 11 régions métropolitaines et deux départements d’outre-mer (Guadeloupe et Guyane). En outre, 6 projets d’envergure nationale ont été retenus.

La sélection a mis l’accent sur les projets d’investissement les plus innovants et les plus opérationnels à court terme. Ceux-ci couvrent l’ensemble des thématiques du Programme national de la forêt et du bois (PNFB) : connaissance, exploitation et valorisation de la ressource forestière, adaptation de la ressource et de la sylviculture au changement climatique, gestion durable de la forêt.

Comme l’imposait le cahier des charges, les projets sont collectifs et marqués par la diversité des acteurs, soit comme porteurs de projets soit comme partenaires, puisque des organismes de recherche, des entreprises privées, des coopératives forestières, des établissements publics forestiers… sont représentés.

JPEG - 46.5 ko
Crédit photo : CRPF Poitou-Charentes

Un projet récompensé en région Centre-Val de Loire

En région Centre–Val de Loire, un projet interrégional a été retenu, intitulé Du peuplier pour l’avenir.

Le projet vise à sécuriser les approvisionnements en peuplier des industries par un soutien au renouvellement des peupleraies après exploitation.

L’objectif est de concilier intelligemment les enjeux de la filière bois (matériau écologique, renouvelable, circuit court, emploi local, fixation de carbone…) et les enjeux d’environnement, d’aménagement du territoire et de paysage dans le contexte très particulier du Val de Loire, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Coordonné par le CRPF, et associant le PNR Loire Anjou Touraine ou encore la Mission Val de Loire, le projet s’étend sur les régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire.

L’ambition première est de dépasser les clivages habituels pour fédérer l’ensemble des acteurs autour d’une économie biosourcée, porteuse d’avenir.