Contenu

États généraux de l’alimentation : une rencontre régionale le 16 octobre

Le Président de la République a décidé d’organiser des « états généraux de l’alimentation » afin de relancer la création de valeur et en assurer une équitable répartition qui permette aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail. L’enjeu est aussi d’accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs, et de promouvoir les choix de consommation qui privilégient une alimentation saine, sûre et durable.

Le préfet de région Centre-Val de Loire a souhaité contribuer au débat national en organisant, avec la participation du conseil régional, un séminaire d’échanges et de réflexion.

Des parlementaires et des personnalités du monde agricole, de la transformation, de la distribution ainsi que des consommateurs sont invités à participer à cette réflexion qui se déroulera le 16 octobre prochain de 9h à 17h au lycée agricole de Chartres - La Saussaye autour de 6 ateliers.

Les 6 ateliers du séminaire :

  • Quel impact du développement des circuits courts et des circuits de proximité sur la logistique, la sécurité alimentaire et la traçabilité environnementale des modes de production ?
  • Comment conquérir de nouvelles parts de marchés sur les marchés européens et internationaux et faire rayonner l’excellence du modèle alimentaire et du patrimoine français en France et dans le monde ?
  • Comment lutter contre le gaspillage au niveau de tous les maillons de la filière, de l’exploitation à la consommation ?
  • Comment créer et mieux répartir la valeur tout au long de la filière ?
  • Comment réussir la transition écologique et solidaire en permettant aux populations défavorisées d’avoir accès à une alimentation de qualité et en luttant contre l’insécurité alimentaire ?
  • Préparer l’avenir : quels métiers, quelles formations, quels investissements, quels accompagnements, quelle recherche ?

Outre l’alimentation du débat national, l’objectif de cette rencontre est de faire émerger des propositions adaptées à la région Centre-Val de Loire.

Et pour que la consultation soit la plus large possible, tout citoyen peut encore déposer sa contribution sur le site dédié aux États Généraux de l’Alimentation ouvert jusqu’à la fin octobre.