Contenu

Gérer les fonds de cuve des pulvérisateurs

La mauvaise gestion du fond de cuve des pulvérisateurs est une des principales sources de pollution ponctuelle. L’arrêté du 12 septembre 2006 donne les principes à suivre pour éliminer ces effluents en toute sécurité.

Soit une gestion à la parcelle, en 2 étapes

  • diluer et épandre : j’ajoute un volume d’eau claire 5 fois égal au volume de fond de cuve, puis je le pulvérise dans la parcelle,
  • diluer puis vidanger : je dilue de nouveau le fond de cuve qui reste après désamorçage du pulvérisateur pour obtenir 1/100 ème de la concentration initiale de la bouillie de traitement. Je vidange dans la parcelle à plus de 50 m de tout point d’eau, 100 m des lieux de baignade et hors aire d’alimentation de captage d’eau (attention, d’autres distances départementales peuvent exister).

Soit une gestion sur une aire de remplissage/lavage

  • dans ce cas, je récupère et stocke les effluents. Ensuite, je les soumets à un traitement avec un procédé physique, chimique ou biologique reconnu par l’administration. Je les élimine par un centre agréé.
  • la liste des procédés reconnus est publiée au Bulletin officiel du ministère chargé de l’écologie.

Attention  : l’épandage, la vidange ou le rinçage de l’un quelconque de ces effluents (fonds de cuve dilués, eaux de rinçage externe, effluents des systèmes de traitement) sur une même surface n’est possible qu’une fois par an.