Contenu

La Voici ! la LOCALIM : La boîte à outils des acheteurs publics de restauration collective

Le plan de soutien à l’élevage français affirme le rôle des acheteurs publics de la restauration collective. En effet, acheter autrement constitue un levier pour l’approvisionnement en produits de qualité et respectueux de l’environnement.

La restauration collective regroupe plus de 73 000 structures publiques ou privées en France.

Ces restaurants ont distribué en 2010 près de 3 milliards de repas. Les achats de l’État en restauration collective représentent près de 500 millions d’euros par an.

Le ministère en charge de l’agriculture et la direction des achats de l’État ont réalisé une boîte à outils pour accompagner les acheteurs publics.

Voir le dépliant (format pdf - 1 Mo - 25/10/2016)

Trois guides relatifs à l’ancrage territorial et à la mise en valeur du patrimoine ont déjà été élaborés pour la restauration collective : "utiliser les plateformes collectives", les "soutiens financiers mobilisables" ainsi qu’un guide pratique destiné à favoriser l’approvisionnement local et de qualité.

La boîte à outils a plus particulièrement vocation à donner une dimension opérationnelle à ce dernier guide.

Cette boîte à outils invite l’acheteur à mieux comprendre les spécificités de filières liées à l’achat de viandes bovine, ovine, porcine, volailles, de fromages et autres produits laitiers et de fruits et légumes. Elle l’accompagne par ailleurs au moyen de fiches techniques achat dans une démarche de professionnalisation.

La boîte à outils poursuit cinq finalités  :
1- Connaître les concepts clés relatifs aux achats d’alimentation
2- Analyser les besoins et l’offre disponible
3- Privilégier l’approvisionnement en produits locaux et de qualité
4- Faciliter la rédaction du cahier des charges
5- Favoriser un suivi régulier des contrats

Pour en savoir plus :
http://agriculture.gouv.fr/localim-...