Contenu

La conjoncture élevage 2018


En janvier 2018, les abattages de volailles et de bovins sont plus élevés qu’à l’habitude. Mais, faute d’une demande suffisante des consommateurs, les cours de la viande bovine reculent. Les exports de broutards chutent car ils sont rarement vaccinés, contre la fièvre catarrhale ovine (FCO). Les cours de l’agneau et du porc montent.

la conjoncture élevage de mars 2018 - la publication (format pdf - 814.7 ko - 15/03/2018)
la conjoncture élevage de mars 2018 - les données (format xls - 118 ko - 19/03/2018)