Contenu

La conjoncture générale agricole bimestrielle 2019

la conjoncture de février

Les surfaces de colza régressent de 23 %.

Début février, le tallage des céréales à paille est moins avancé qu’espéré, après une sécheresse qui a retardé les semis. Les cours se maintiennent à des niveaux bien meilleurs que l’an dernier : la concurrence est présente mais les stocks mondiaux régressent. Les ventes de poireaux sont plus dynamiques que celles de pommes et de poires. Les cours pratiqués au négoce des vins du Val de Loire baissent par rapport à la campagne précédente.

Excepté pour les veaux de boucherie, les cotations des bovins gagnent quelques centimes. Les abattages progressent, portés par les volailles.

la conjoncture de février 2019 - la publication (format pdf - 1.8 Mo - 14/02/2019)
la conjoncture de février 2019 - les données (format xls - 203 ko - 18/02/2019)