Contenu

Le bac 2021 dans l’enseignement agricole

 

La réforme du Bac Général et Technologique 2021 s’applique dans les lycées agricoles à l’identique de l’éducation nationale.
Désormais, les lycéens choisissent des enseignements de spécialité en classe de 1ère et de Terminale. Ces spécialités permettent de se préparer à la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.

En 2° GT en lycée agricole, choisir "l’EATDD"

Dès la rentrée 2019, les élèves de 2° générale et technologique suivent des enseignements communs (10 enseignements obligatoires) et des enseignements optionnels (choix de 2 enseignements généraux et/ou technologiques facultatifs).

Seuls les lycées agricoles offrent l’enseignement général optionnel « EATDD - Ecologie, agronomie, territoire et développement durable ». Ce choix permet de s’initier aux sciences biologiques, aux méthodes de productions animales et végétales, à l’écologie et à la compréhension des territoires. Il intègre également des connaissances en histoire-géographie et en sciences économiques, sociales et culturelles.
Des enseignements optionnels technologiques sont également proposés.

Les élèves qui choisissent l’EATDD en classe de 2°GT dans un lycée agricole, bénéficient d’un enseignement ancré sur une problématique environnementale.
La méthode : partir d’un thème (ex : la protection d’une rivière) et le développer sous tous les angles - économique, biologique, sociologique, historique. Il y a un apport de connaissances théoriques mais aussi des observations sur le terrain et des recherches documentaires. Le travail en pluridisciplinarité offre des éclairages diversifiés. Le but est de donner du sens aux enseignements et de faire des liens avec l’environnement et le territoire de proximité.

A la fin de la 2nde GT dans un lycée de l’éducation nationale ou dans un lycée agricole, les élèves peuvent choisir de poursuivre leur scolarité en classe de 1ère dans un lycée agricole ou de l’éducation nationale.
Le choix des enseignements optionnels en 2nde GT n’anticipe ni ne conditionne la possibilité de suivre un enseignement de spécialité.
Les élèves bénéficient d’un accompagnement renforcé et d’une aide à l’orientation.

Préparer un Bac général "biologie-écologie" à caractère scientifique

En cycle terminal, les élèves suivent toutes les matières du tronc commun (16 heures par semaine) qui apportent les bases communes à tous les bacheliers généraux. Ils choisissent des enseignements de spécialité : 3 enseignements en 1ère et 2 enseignements en classe de Terminale.

Dans les lycées agricoles, les enseignements de spécialité proposés - "biologie-écologie", "mathématiques" et "physique-chimie" - offrent une approche scientifique complète associant les sciences fondamentales et l’approche du vivant.

Spécifiquement proposé dans les lycées agricoles, l’enseignement de "biologie-écologie" participe à la construction d’une culture scientifique solide, à la formation de l’esprit critique. Il prépare aux études supérieures notamment dans les domaines de l’agronomie, de l’écologie, de la santé humaine et animale, du sport. Le programme s’articule autour de thématiques reflétant les questionnements scientifiques et sociétaux : enjeux environnementaux (ressources, biodiversité, écosystèmes, climat), enjeux de santé publique (alimentation, environnement, activité physique, comportement à risque, patrimoine génétique). Cet enseignement inclut des situations concrètes (sorties sur le terrain, travail en laboratoire, rencontres avec des professionnels) et permet de se familiariser avec les technologies de l’information et de la communication.

Des enseignements optionnels que les élèves choisiront s’ils le souhaitent permettront de valoriser certaines approches disciplinaires (mathématiques complémentaires, Agronomie-Ecologie-Territoires), des pratiques sociales, culturelles ou professionnelles (hippologie-équitation, arts de l’image-multimédias, viticulture,…) ou une compétence sportive (rugby, aviron, VTT, santé-forme et musculation).

Les enseignements de spécialité à caractère scientifique ouverts dans les établissements d’enseignement agricole préparent à la poursuite d’études scientifiques et technologiques dans l’enseignement supérieur long (CPGE, concours d’entrée dans l’enseignement supérieur agricole et vétérinaire, Université…) ou dans l’enseignement supérieur court (DUT, BTS/BTSA…) dans le domaine du vivant, de l’agriculture, de la recherche, des bio-industries, de l’environnement, de la santé humaine et animale, du sport, de la forêt.

consulter le dépliant sur le Bac général dans l’enseignement agricole en région Centre-Val de Loire (format pdf - 1.1 Mo - 25/03/2019)
consulter le site de l’ONISEP
consulter le site "horizons 2021"

En Bac technologique STAV, les jeunes découvrent une autre façon d’apprendre…

Le Bac technologique "Sciences et Technologie de l’agronomie et du vivant" permet d’acquérir les bases scientifiques nécessaires à la poursuite d’études supérieures dans des domaines aussi variés que l’agriculture, l’environnement et aménagement de l’espace, l’agroalimentaire ou les services en milieu rural.
Elle combine enseignements généraux et technologiques, des cours théoriques et des travaux pratiques, 5 semaines de stage individuel en entreprise et 3 semaines de stage collectif (étude du territoire, visites d’entreprises, voyages d’étude...)
3 enseignements de spécialité sont proposés. : Production, Aménagement et Services.
Le Baccalauréat Technologique STAV est accessible à tous les élèves après une classe de 2° GT.


La prépa, pour accéder aux écoles d’ingénieur via une formation scientifique exigeante et variée.

** Les classes préparatoires Technologie-Biologie - prépa TB préparent aux concours d’entrée dans l’enseignement supérieur agricole et vétérinaire.
Les titulaires d’un Bac STL (Sciences et Technologies de Laboratoire options Biotechnologies et Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire) ou d’un Bac STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant) ont la possibilité de s’inscrire en classe préparatoire Technologie Biologie aux concours d’entrée dans les grandes écoles d’ingénieurs de l’Enseignement Supérieur Agronomique et Vétérinaire, dans certaines écoles du réseau Polytech et du groupe Archimède. Au terme de 2 années de formation, les élèves présentent un concours d’entrée spécifique.
Un nombre de places leur sont réservées dans ces écoles.

** Après un Bac général à caractère scientifique, la classe préparatoire Biologie - Chimie, Physique et Sciences de la Terre - prépa BCPST prépare en 2 ans, aux concours d’entrée dans les grandes écoles d’ingénieurs de l’Enseignement Supérieur Agronomique et Vétérinaire, dans certaines écoles de l’Enseignement Supérieur (Bois, Géologie, Eau..).

En savoir +
Sur les établissements de la région Centre-Val de Loire
Sur l’enseignement agricole
consulter le site de l’ONISEP Centre-Val de Loire