Contenu

Le bilan économique 2016 du Centre - Val de Loire

En 2016, aucune production végétale n’a été épargnée par une météo peu clémente. Les pluies intenses de fin mai-début juin et le manque de lumière ont gravement endommagé les grandes cultures et sévèrement entamé la récolte fourragère tandis que le gel a amputé la vendange d’un tiers.

La sécheresse estivale a pris le relais. Les cours du blé, liés à une récolte mondiale record, n’ont pas bondi pour autant. Les productions légumière et fruitière ont été retardées. Les cours des vins poursuivent en revanche une belle progression.

Les productions animales suivent des trajectoires divergentes : alors que les cours du porc se redressent sensiblement, les cours de la viande bovine et du lait de vache décrochent. Les broutards se sont bien exportés, malgré les contraintes liées à la fièvre catarrhale ovine.

Les charges liées à la production agricole s’allègent encore.

le bilan économique 2016 du Centre - Val de Loire sur le site de l’INSEE