Contenu

Les livraisons d’engrais

les livraisons d’engrais en région Centre - Val de Loire en 2016-2017

Des livraisons d’engrais en baisse dans le sillage de la crise agricole

En Centre-Val de Loire, les livraisons totales d’engrais minéraux et organo-minéraux s’élèvent à 970 000 tonnes durant la campagne 2016 - 2017. Plus de la moitié des engrais sont livrés dans l’Eure-et-Loir ou le Loiret. Seuls l’Aube, la Seine Maritime, l’Aisne et la Marne dépassent ces départements en volumes.

Les trois quarts des livraisons concernent des engrais simples azotés, soit 5 points de plus qu’en métropole. Les engrais composés représentent 14 % du volume régional, comme au niveau national.

Les livraisons d’engrais baissent de 15 % en un an, plus fortement qu’en France métropolitaine (- 1,1 %). Les principales catégories d’engrais subissent une baisse en Centre-Val de Loire. En effet, les livraisons d’engrais simples azotés se replient de 12 % par rapport à la campagne précédente, soit presque autant que pour les engrais phosphatés. Les livraisons d’engrais binaires PK et d’autres composés chutent respectivement de 39 % et 24 %.

La baisse des livraisons d’engrais s’explique par la crise agricole de 2016 dont les effets perdurent. Des reliquats azotés plus élevés font diminuer les quantités d’engrais consommées. La chute des revenus en 2016, plus marquée en Centre-Val de Loire que dans les autres régions, est peu, propice à l’achat massif d’engrais.

les livraisons d’engrais 2016-2017 - la publication (format pdf - 678.7 ko - 08/06/2018)
les livraisons d’engrais 2016-2017 - les données (format xls - 29 ko - 20/06/2018)

les livraisons d’engrais en région Centre - Val de Loire en 2015-2016

La baisse des revenus agricoles se répercute sur les livraisons d’engrais

En Centre-Val de Loire, les livraisons totales d’engrais minéraux et organo-minéraux se sont élevées à 1,1 million de tonnes de produits durant la campagne 2015-2016. Ce volume est en baisse de 2 % par rapport à la campagne précédente. Pour la France métropolitaine, les livraisons affichent également un repli du même ordre de grandeur.

Les évolutions divergent selon les types d’engrais. En Centre-Val de Loire, les livraisons d’engrais simples azotés sont stables par rapport à la campagne précédente. Les engrais phosphatés affichent des volumes supplémentaires. Les livraisons des autres engrais sont en repli, voire en chute pour certains d’entre eux. Les livraisons de potassium diminuent de 16 % et les binaires PK, contenant du phosphore et du potassium, cèdent 4 %.

Dans un contexte économique défavorable, la baisse des prix agricoles engendre une diminution des revenus des agriculteurs qui se répercute pour certaines familles de matières fertilisantes. Les premiers mois de la nouvelle campagne ne dérogent pas à la règle. Après une récolte 2016 catastrophique et des cours qui ne se redressent pas significativement, de nombreux agriculteurs renoncent à acheter des engrais ou reportent leurs achats. Les livraisons tardent à démarrer.

les livraisons d’engrais 2015-2016 (format pdf - 236.4 ko - 01/06/2018)