Contenu

Les métiers de la commercialisation du bois

 

La commercialisation des bois en gros, des produits dérivés du bois et des matériaux de construction, une étape incontournable.
Dans un premier temps, le bois récolté est vendu à des exploitants forestiers, des scieries ou des entreprises de fabrication de panneaux bois par exemple.
Dans un second temps, les produits sciés ou transformés sont vendus à des négoces, à des entreprises de charpente ou de construction bois.
Le commerce est sur toute la chaine.
De nombreuses enseignes recrutent des professionnels du commerce spécialisés dans le matériau bois. De solides connaissances techniques, du matériau et des produits sont indispensables.

Commis de coupe, acheteur et approvisionneur

  • Descriptif de l’activité

Le commis forestier est un expert en produits forestiers. Sa mission est d’approvisionner la scierie en bois dans les qualités souhaitées et aux meilleures conditions. C’est à lui d’évaluer les volumes et les qualités de bois en forêt et de négocier les achats avec les propriétaires forestiers, l’Office National des Forêts, ou autres vendeurs de bois (coopératives, exploitants).
Il peut également être chargé d’organiser les travaux, de la coupe des arbres jusqu’au transport en scierie.
Ses compétences sont essentielles, car le prix et la qualité des bois achetés ont une incidence très forte sur la rentabilité de l’entreprise qui l’emploie.

  • Compétences requises

Une excellente connaissance des produits bois est indispensable, ainsi que les aptitudes à communiquer et à négocier. Il faut aussi être capable d’organiser un chantier.Pour mener à bien sa mission, le commis forestier doit faire preuve d’autonomie, d’esprit de décision et de rigueur, pour assurer un suivi administratif.
Une vraie passion pour la forêt, le goût du management et de la négociation sont les moteurs essentiels du métier.

  • Emplois et évolutions

Le commis de coupe peut évoluer vers un poste de responsable de production, voire vers un poste de direction. Il peut donc également reprendre une entreprise.


Le technico-ccommercial en produits bois, intermédiaire entre la transformation et la clientèle

  • Descriptif de l’activité

Le technico-commercial bois exerce ses activités dans des entreprises industrielles ou commerciales, distribuant des produits relevant de la filière bois. Il est l’intermédiaire entre les services de production, les services commerciaux et les clients et/ou les fournisseurs. Il gère et développe les relations avec les clients, analyse leurs attentes et collabore avec le bureau d’études et les services de la fabrication. Il négocie également les conditions de vente, assure le contrôle des commandes et fait le lien avec le service facturation. Il participe à des salons professionnels et peut être amené à concevoir des outils et des supports commerciaux.
Sur les chantiers forestiers, le technico-commercial est chargé des achats ou des ventes de bois, de l’organisation et du contrôle de l’exploitation. Il est capable de réaliser une évaluation des ressources forestières mobilisables. Il estime les coûts, les moyens en main-d’œuvre et en matériel.
En scierie, il procède aux achats de grumes, souvent sur pied, à la vente des produits de sciage. Il établit les prix de revient et les rendements. Ses connaissance des diverses essences, de leurs utilisations possibles et des procédés de traitement lui permettent de conseiller les clients.

  • Compétences requises

Ce travail fait appel à de solides connaissances des techniques, des produits, des métiers, du prix de revient. Une grande capacité à négocier et à communiquer, ainsi que le goût des contacts humains, sont des qualités indispensables pour exercer ce métier. Autonome, le technico-commercial doit réaliser des objectifs annuels, qui nécessitent un grand sens de l’organisation et de la détermination à obtenir des résultats. Il faut également aimer les déplacements.

  • Emplois et évolutions

Les emplois sont dans toute la filière bois : exploitation, scierie, emballage, construction, ameublement, négoce etc. Le technico-commercial peut évoluer vers un poste de responsable des ventes ou de directeur commercial, ou vers un service d’achat.