Contenu

Les métiers de la construction bois

 

La construction Bois, un secteur qui a le vent en poupe !

La 2° étape de la transformation du bois regroupe les métiers utilisant le bois pour élaborer des composants de la construction de maisons en bois.
De la charpente à la maison à ossature bois, construire en bois est un choix écologique et de performance énergétique.
Les métiers s’adaptent aux évolutions technologiques et aux machines numériques.
Ce secteur est générateur d’emplois et les jeunes diplômés sont recherchés, notamment dans le domaine du bureau d’études spécialisé capable de prendre en charge un projet de construction.

Technicien(ne) en bureau d’études, concevoir une construction

  • Descriptif de l’activité

Sa tâche consiste en la conception des ouvrages à partir d’un cahier des charges établi suivant les besoins des clients et répondant aux critères économiques, techniques, de sécurité ou environnementaux. Le technicien réalise ainsi des plans à partir de modèle existants, en fournissant toutes les indications techniques nécessaires à la fabrication du produit. Il choisit les matériaux appropriés (bois, dérivés du bois, aluminium, verre, inox, panneaux revêtus, vernis ou laque pour la finition).

Il traduit techniquement la commande du client, l’évalue financièrement et confirme la faisabilité du projet. Il est ainsi le garant du respect des choix des clients dans la coordination de la réalisation de leur projet. Il réalise les métrés et les plans de fabrication des composants bois. En collaboration avec le conducteur de travaux, il produit les bons de commandes nécessaires au bon déroulement du chantier.

Dans l’industrie, avant de lancer la fabrication d’un produit en grande série, il réalise d’abord un prototype et des essais pour vérifier la conformité à l’utilisation prévue.

  • Compétences requises

Ce travail nécessite une maîtrise du dessin industriel (DAO : dessin assisté par ordinateur, CAO : conception assistée par ordinateur) et du tracé de plans. Il faut connaître le bois, les essences et matériaux dérivés et les utilisations en fabrication (qualités, contraintes) ainsi que les techniques de production ou de construction.
Organisation et rigueur sont des qualités indispensables ainsi que le sens du relationnel pour assurer le lien avec la partie commerciale et avec la fabrication.

  • Emplois et évolutions

Les emplois sont dans tous les secteurs de l’industrie du bois : emballage, ameublement, panneaux, menuiserie, charpente, construction à ossature bois. Dans les secteurs de la construction, il peut aussi assurer la conduite de travaux.
Quelques années de pratique du métier permettent d’accéder à des fonctions d’encadrement : responsable de bureau d’études.


Charpentier(ère), savoir-faire et technicité en atelier et en extérieur

  • Descriptif de l’activité

Le charpentier conçoit et réalise des constructions telles que les charpentes de maisons traditionnelles, de maisons à ossature bois, de bâtiments publics, de hangars agricoles, d’ateliers, de passerelles.
Le travail du charpentier ne se limite pas à la construction de charpentes. Il s’étend à la fabrication d’accessoires de charpente de type lucarne ou soupente, qui permettent d’aménager les combles.
Il travaille sur des constructions neuves ou restaurer des charpentes anciennes.

À l’atelier, le charpentier réalise d’abord le dimensionnement et les dessins de charpentes traditionnelles ou industrielles simples. À partir des plans fournis par l’architecte ou le dessinateur, il dessine en grandeur réelle les éléments de l’ouvrage. C’est “l’épure” traditionnelle, qui guidera ensuite la taille et le façonnage sur machines (scies, toupies…).

Certaines activités se pratiquent manuellement mais beaucoup sont mécanisées et automatisées. La taille de la charpente est réalisée par un robot de taille à commande numérique. Dans ce cas, il n’y a pas d’épure à tracer, la taille est réalisée directement à partir des plans, dessinés à l’aide d’un logiciel de dessin assisté par ordinateur.

  • Compétences requises

Ce travail demande des aptitudes au dessin, de l’habileté, un sens de l’espace. Il faut avoir des connaissances sur le bois et la résistance des matériaux. Il faut savoir travailler en équipe et avoir l’esprit d’initiative et répondre de manière rapide et efficace aux questions qui surviennent lors de la phase de pose. Ce métier reste physique, mais l’évolution des techniques facilite les conditions de travail. Le respect des consignes de sécurité est essentiel.

  • Emplois et évolutions

En fonction du métier, il peut travailler en atelier ou sur chantier. Il peut diversifier ses compétences et évoluer vers le poste de chef d’équipe, conducteur de travaux.
Il étend encore son périmètre d’activité avec l’essor de la construction à ossature bois, tant pour les particuliers que pour les collectivités, et l’intérêt grandissant pour les constructions écologiques.


Constructeur(trice)- bois, réaliser une construction

  • Descriptif de l’activité

Le constructeur(trice)-bois réalise des constructions aussi diverses que des maisons à ossature bois, des hangars agricoles, des ateliers, des passerelles ou des bâtiments publics.

Il prépare à l’atelier et met en oeuvre sur le chantier les ouvrages en bois et en matériaux dérivés du bois. L’assemblage des ossatures (panneaux, poutres, planchers) se fait en atelier, avec une mise en oeuvre sur chantier des éléments ainsi préfabriqués, ou sur place en rénovation.
L’évolution des techniques de conception, de fabrication et de levage facilite le travail et permet une construction plus rapide que les autres modes de construction.

  • Compétences requises

Ce métier nécessite des connaissances dans le matériau et dans les techniques en bâtiment, la maîtrise des équipements, des technologies et de leurs évolutions, des capacités d’organisation et de coordination, le sens des responsabilités et de la décision en sachant donner des priorités.

  • Emplois et évolutions

Ce métier évolue favorablement grâce au développement de l’utilisation du bois dans la construction, matériau high-tech par excellence, tant par ses qualités mécaniques que par la rapidité qu’il offre au montage.

Le métier évolue en fonction du niveau de diplôme. Il se pratique dans les entreprises de fabrication et de construction de structures bois ou en bureau d’études.
- au niveau CAP : il réalise le dimensionnement d’éléments simples de construction bois. Il fabrique en atelier ou sur chantier les éléments de structure bois et en assure la pose sur chantier.
- au niveau Bac Pro, il occupe des postes de responsabilités comme conducteur de travaux, chef de chantier, etc.
- au niveau BTSA, il réalise l’étude de bâtiment bois, simples à complexes, les différents dessins techniques de détail, les assemblages, le descriptif quantitatif des matériaux, le chiffrage, l’organisation du chantier et son suivi. Il organise la fabrication en atelier.