Contenu

Le Directeur régional rencontre les élèves de l’enseignement agricole

Vendredi 13 septembre, le directeur régional s’est rendu au LEAP Boissay . L’occasion d’échanger avec les jeunes, qui ont animé une séquence « radio des champs » sur les représentations et les idées reçues sur l’enseignement agricole.

Vendredi 13 septembre 2019, Christelle Floch, directrice du LEAP Boissay à Fougères-sur-Bièvres entourée de son équipe, et Olivier Decker, délégué régional du CNEAP enseignement agricole privé, ont accueilli Bruno Locqueville, directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt et Daniel Pezzin, Chef du service régional de la formation et du développement pour une visite de rentrée.

Cette visite a été l’occasion de rencontrer les élèves de Bac Pro Services à la personne et aux territoires (SAPAT) qui avaient préparé avec le concours de leur enseignante, Antinéa Altmeyer, une séquence radio sous la forme d’une table ronde, réunissant les acteurs de l’enseignement agricole et les partenaires territoriaux, tels qu’Eric Martellière, maire de la commune.
Les animateurs, Brian et Gwénolé, ont annoncé la thématique : "les préjugés sur l’enseignement agricole" puis ont mené les débats et posé les questions sur l’enseignement agricole auxquelles chacun autour de la table.


Ce fut l’occasion de déconstruire les préjugés et de porter un autre regard sur l’enseignement agricole. L’échange fut riche. Les élèves ont fait part de leur projet professionnel et de leurs motivations.Le Directeur régional a rappelé que l’enseignement agricole était une composante à part entière du système éducatif. La diversité de la palette de formations et des métiers est importante. L’enseignement agricole ne se réduit pas au seul secteur de la production agricole. Il couvre un champ de secteurs professionnels plus large de l’amont à l’aval pour la filière agricole, mais également les métiers de l’environnement, de l’aménagement du paysage et des territoires, de la forêt, les activités hippiques, les bio-industries, la commercialisation et les services aux personnes et aux territoires. Pour faire connaître l’enseignement agricole, le Ministère a lancé une campagne de communication intitulée "l’enseignement agricole, l’aventure du vivant".

Bruno Locqueville a également insisté sur les bons résultats aux examens et les taux d’insertion professionnelle à la sortie de la formation. L’enseignement agricole offre un environnement d’apprentissage de qualité dans des établissements à taille humaine offrant un cadre de vie propice au travail et à l’épanouissement. Il a conclu sur le rôle essentiel de l’enseignement agricole dans l’accompagnement de la transition agro-écologique de l’agriculture française pour produire mieux et répondre aux attentes de la société.

Après ces interviews, Christelle Floch a guidé les invités dans une visite des différents ateliers et des bâtiments en cours de travaux qui accueilleront des nouveaux espaces de vie - internat, restauration, salles de travail informatique et centre de ressources documentaires.