Contenu

Les lycéens mobilisés pour la lutte contre le SIDA

Répondre au projet VIH Pocket Film

Le Lycée horticole de Blois s’est lancé avec un groupe composé de jeunes de plusieurs classes dans le projet VIH Pocket film initié par SIDACTION et soutenu par le Ministère de l’agriculture.

Sous l’impulsion du Conseiller Principal d’Education en collaboration avec un professeur d’Education Socio-Culturelle, Benjamin, élève de 1° Bac Pro Productions Horticoles s’est lancé dans l’aventure de l’écriture d’un scénario.
Il a ensuite "casté" dans l’établissement les comédiens, apprenants ou adultes.
Toute la classe, motivée par le projet, a accepté d’être figurants et a offert le cadre au tournage des scènes du film.

En cours de route, l’équipe du SIDACTION a rencontré au lycée les jeunes mobilisés et l’équipe du film en particulier. Elle a présenté les missions du SIDACTION, abordé la question du SIDA aujourd’hui en France et dans les autres pays.
La rencontre a été si agréable et constructive que le responsable de la communication de SIDACTION, a offert une invitation pour la soirée de lancement du SIDACTION en présence des parrains et artistes mobilisés dans la lutte pour la recherche contre le SIDA.

Le 7 mars, une trentaine de jeunes du lycée horticole de Blois ont ainsi participé au lancement du Sidaction 2016 et à la remise des prix du concours VIH Pocket Films.


Retrouvez le récit de cet événement sur le site alim’agri du ministère de l’agriculture.

Se Mobiliser, le 1° décembre 2015 "journée mondiale de lutte contre le SIDA"


Les délégués-élèves ont distribué gratuitement au restaurant scolaire des préservatifs.
Le Centre de Planification familiale de Blois a assuré une table documentaire.
Une compagnie de théâtre-forum a présenté un spectacle dans le foyer des élèves et apprentis, sous la houlette du mouvement du planning familial.
Enfin, un centre de dépistage anonyme a été déployé dans les murs du lycée pour accueillir les jeunes qui souhaitaient se faire dépister.

Réaliser un film, "au coeur de la confiance"

Charlie, élève de Bac Pro Technicien-Conseil Vente en Animalerie a décortiqué les rushs et procédé au montage du film. Mickaël et Estelle ont composé une musique enregistrée dans les studios de la SMAC du ChatO d’O de Blois.

Le film, « Au cœur de la confiance », en noir et blanc et muet, est rythmé par cette musique. Le film a été posté sur le site du VIH Pocket film.

Outre le fait de concourir pour un prix du jury qui sélectionnera parmi tous les films 10 courts-métrages qui figureront dans le DVD envoyés aux établissements scolaires pour servir de support de prévention, le film concourt également au prix du public et fait le tour des réseaux sociaux afin d’agréger le maximum de « like ». Les jeunes se mobilisent, font courir l’information, communiquent, échangent, réalisent des affiches qu’ils envoient à d’autres établissements scolaires du bassin.

Ce projet, c’est l’union de la communauté derrière l’engagement artistique de jeunes. Il est l’occasion d’acquérir, de développer et de mobiliser des compétences artistiques, organisationnelles, de communication et de management et de découvrir de manière fine ce qu’est le SIDA.

Le vih pocket films, c’est quoi ?

Un concours ouvert à tous les 15-25 ans qui aiment faire des vidéos et qui voudraient faire avancer la lutte contre le sida. Tu as des talents de réalisateurs ?
Pour participer, il faut réaliser un mini-film par ses propres moyens seul ou avec des amis. Le scénario est libre, mais il doit traiter des enjeux actuels de la lutte contre le sida : prévention, dépistage, traitements, lutte contre les discriminations, solidarité internationale, prise de risque…
En savoir plus sur : www.rec.sidaction.org/le-concours