Contenu

Un Bac Pro Bio-industries de transformation, pour travailler dans l’industrie agroalimentaire, cosmétique et pharmaceutique

Optimiser les opérations de production

Les élèves de Bac professionnel Bio-Industries de Transformation se destinent à devenir des conducteurs de ligne de fabrication ou de conditionnement dans des entreprises du secteur de l’industrie agroalimentaire, de la cosmétique ou de la pharmacie.
Ils assurent le contrôle-qualité, le réglage et l’entretien des équipements automatisés.
Ils doivent respecter la réglementation, notamment les règles d’hygiène et de sécurité.

La formation est accessible après une classe de 3°.
En classe de 2nde Professionnelle, les élèves suivent un enseignement professionnel "Alimentation - Bio-industries - Laboratoire" ou "Conduite de procédés industriels et transformation".

Les principales qualités à avoir sont l’autonomie, la rigueur et la capacité à réagir dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité.
Chaque année, 16 nouveaux élèves intègrent ce bac professionnel au lycée agricole de Chartres La Saussaye .

Se spécialiser par des stages en entreprise

Disposant d’un atelier technologique au sein du lycée, les jeunes suivent des enseignements professionnels, technologiques et scientifiques : génie industriel, génie alimentaire, biochimie, sciences et technologies des bio-industries...
Ils sont complétés par un enseignement général : français, histoire-géographie, langue vivante, éducation socio-culturelle et sport.
Au cours des 2 dernières années de formation, les élèves suivent 16 semaines de stage en milieu professionnel : ces stages se déroulent dans des laiteries, des chocolateries, des minoteries, des entreprises de parfumerie et cosmétique (Shiseido à Gien, Pacific Creation et Lancaster à Chartres), des sucreries (à Toury, Arthenay), ...

Débouchés et poursuites d’études

Le diplôme prépare les jeunes à l’entrée immédiate dans la vie active.
Au terme de la formation, ils sont capables de réaliser dans les meilleures conditions de productivité, d’hygiène et de sécurité, des produits conformes aux exigences spécifiques des industries, tant sur le plan national qu’international.
Les jeunes diplômés occupent alors des postes de conducteurs de ligne de production ou d’opérateurs de fabrication.
Ils pourront ensuite être amenés à coordonner une équipe et à évoluer vers des postes de responsable de production dans un atelier.

Les élèves peuvent poursuivre leurs études dans des formations supérieures courtes : BTSA Sciences et Technologies des Aliments (STA), ou BTSA Analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques (ANABIOTEC ou une formation de préparateur en pharmacie.
Ils peuvent également intégrer l’Institut des Métiers et des Technologies (IMT) à Tours ou suivre une formation de technico-commercial.

En savoir +
le site Alimétiers.com
le site de l’ANIA - association nationale des industries agro-alimentaires

Sur les établissements de la région Centre-Val de Loire
Sur l’enseignement agricole

Découvrir la lettre aux équipes éducatives de l’ONISEP sur la filière Industries agroalimentaires, cosmétiques et pharmaceutiques. (format pdf - 3.5 Mo - 01/02/2016)

par Kogito.fr pour le GIP Alfa Centre, le 1° juillet 2011