Contenu

BTSA Agronomie - Productions Végétales, les techniciens agricoles de demain

De la gestion au conseil ... en passant par le contrôle et la commercialisation !

Gérer une exploitation agricole, améliorer une production végétale et limiter ses effets sur l’environnement, réaliser des cultures expérimentales, contrôler la conformité de produits végétaux, vendre des équipements aux professionnels de l’agriculture… Autant de missions que le titulaire d’un BTSA Agronomie – Productions végétales est capable d’assurer !

Cette formation de 2 ans prépare de futurs techniciens destinés à travailler dans les secteurs de la production végétale, qu’il s’agisse de céréales, d’oléagineux, de fourrage ou de fruits et légumes.
Les étudiants sont issus d’un Bac Général S, d’un Bac Technologique Sciences et Technologiques de l’Agronomie et du Vivant (STAV), d’un Bac pro CGEA Conduite et Gestion de l’Exploitation agricole - système à dominante cultures, d’un Bac Pro Productions Horticoles.
Il faut avoir de bonnes bases scientifiques. Le BTSA permet d’acquérir des compétences techniques et de découvrir les cultures ».

Au programme : biologie, agronomie, agro-équipement, économie… et un stage à l’étranger

Les étudiants s’intéressent au développement des plantes, aux cycles végétatifs, à la connaissance des sols et du climat. Le programme est très axé sur l’agronomie, la biologie et la phytotechnie. Les jeunes suivent aussi des cours d’économie consacrés à la gestion d’une exploitation et à la filière agricole ainsi que des modules spécifiques comme « Systèmes de culture » ou « Itinéraires techniques ». Le développement durable, le respect de la biodiversité et l’utilisation des agro-énergies sont également au cœur des enseignements.

"Nous apprenons à appliquer une agriculture raisonnée : limiter les intrants, chercher des explications à une maladie, ne pas traiter systématiquement… "
L’agro-écologie est au coeur du diplôme.

La formation contient par ailleurs des cours de français, d’anglais, d’éducation socio-culturelle ou de mathématiques. Hormis les 850 heures de cours annuelles, les étudiants effectuent 14 semaines de stages dont 4 à l’étranger dans le cadre des programmes européens.
Des étudiants ont par exemple effectué un stage en expérimentation agronomique dans une coopérative agricole puis a choisi de partir aux Etats-Unis, dans une exploitation céréalière de 4 000 hectares dans l’Illinois. D’autres étudiants sont partis en Uruguay, en Afrique, aux Pays-Bas, en Roumanie, en Asie…

Cette formation est dispensée en région Centre-Val de Loire

Etudes supérieures ou insertion professionnelle : de nombreuses pistes d’avenir

"Les étudiants trouvent tous un emploi sans difficulté" informe Laurent Herbreteau, Proviseur du LEGTA de Chateauroux. Parmi les principaux métiers occupés par les titulaires du BTSA Agronomie - Productions végétales, on trouve celui de chef de culture ou de chef d’exploitation. Toutefois, avec le développement des activités de service para-agricole, les diplômés peuvent aussi devenir techniciens-conseil, chefs de silo, technico-commerciaux, responsables d’unité d’approvisionnement ou techniciens d’expérimentation et de contrôle.
Ils sont employés par des chambres d’agriculture, des coopératives agricoles, des centres techniques, des jardineries…
Après le BTSA, il est également possible de poursuivre dans les études supérieures en intégrant par exemple une licence de biologie, une école d’ingénieur.

En savoir +
Sur les établissements de la région Centre-Val de Loire
Sur l’enseignement agricole