Contenu

La mission de coopération internationale

La mission de "coopération internationale

Un partenariat dynamique entre les établissements d’enseignement agricole, la DRAAF et le Conseil régional : dossier de présentation de la mission "Coopération Internationale" en région Centre-Val de Loireion_Centre (format pdf - 762.6 ko - 03/12/2015)

Des témoignages,

** Des exemples de mobilité pour les apprenants

Isabel Tagarroso est étudiante à l’École supérieure agraire de Santarem de l’Institut polytechnique au Portugal. Elle est actuellement en 3° année de Licence et a toujours voulu faire une période d’étude dans un autre pays. Elle avait exprimé son envie à ses professeurs. C’est ainsi qu’elle a eu connaissance du partenariat entre son université et le lycée agricole Le Chesnoy.

2 enseignants et le proviseur adjoint se sont rendus à Santarem en 2010 et 2011.Leur déplacement lui a permis de concrétiser le projet d’étude et de stage Erasmus en France pour une période de 3 mois. Quelques mois plus tard, sa période d’étude Erasmus démarrait pour 13 semaines, dont 7 en stage professionnel.

Isabel Tagarroso a également suivi des cours des filières BTSA : cours de statistiques avec les étudiants de BTSA Gestion et Protection de la Nature, et cours d’approche globale de l’exploitation avec la classe de BTSA - Analyse, Conduite et Stratégie des Systèmes d’Exploitation Agricole.
Le reste de son séjour en France a été consacré entre autre à un stage professionnel de 5 semaines au sein de l’exploitation agricole spécialisée en aviculture.
Isabel Tagarroso a pu appréhender la diversification des activités agricoles : poulets, dindes, cultures de céréales, autres animaux (chevaux), camping, production d’énergie photovoltaïque. Elle a participé à l’arrivée des poussins (paille, chauffage), au traitement phytosanitaire et au chargement des animaux. L’hébergement en famille, hollandaise d’origine, lui a beaucoup plu.

Lors de son retour au Portugal, Isabel Tagarroso suivra les cours de mathématiques et d’agriculture générale et machines agricoles. Elle peut compter sur l’aide de ses camarades qui lui transmettront leurs notes, le cours ayant commencé au premier semestre.
Mais bien que le programme soit un peu différent, Isabel a validé des crédits européens grâce à sa période Erasmus en France. Son parcours d’étude effectué en France est reconnu dans sa filière de formation au Portugal, en conformité avec le processus de Bologne. 25 crédits ECTS1 lui ont été attribués, 10 ECTS pour les deux stages et 15 ECTS pour les cours suivis.
Cette expérience Erasmus sera facile à valoriser, afin de poursuivre ses études ou trouver un emploi. Ayant observé des pratiques agricoles différentes, rencontré d’autres personnes, appris une nouvelle langue, elle a montré son adaptabilité. Isabel va terminer sa Licence au Portugal puis souhaite intégrer un Master pour avoir la possibilité de réaliser à nouveau un stage ou des cours dans un autre pays. Son expérience en France l’a confortée dans cette envie.
S’il fallait transmettre un message aux étudiants, elle leur dirait :« Faites un échange Erasmus ! C’est une opportunité, il faut en profiter. La langue n’est pas un problème.

** et pour les personnels, partir se former en Europe (format pdf - 4.1 Mo - 03/12/2015).