Le Recensement Agricole 2020 : Les thématiques

publié le 8 juillet 2022 (modifié le 25 novembre 2022)

Signes de qualité et d’origine

Une exploitation sur cinq impliquée dans une démarche qualité.

Avec près de 4 000 exploitations recensées en Centre-Val de Loire en 2020, le nombre de fermes
produisant sous signe de qualité ou d’origine a significativement progressé en dix ans, porté par
l’envolée de l’agriculture biologique.

L’implication dans cette démarche reflète en partie la structure productive régionale. Dans ce
domaine, la région Centre-Val de Loire produit surtout des fromages et des vins sous label. Cependant, le poids des exploitations engagées reste encore inférieur à la moyenne nationale, quel que soit le signe, et notamment au regard d’autres régions françaises du sud et de l’est.

Les exploitations sous signe de qualité ou d’origine sont essentiellement moyennes ou grandes, et nécessitent, en moyenne, davantage de main-d’oeuvre par exploitation.

RA 2020 - les signes de qualite et d’origine - la publication (format pdf - 434.5 ko - 25/11/2022)
RA 2020 - les signes de qualite et d’origine - les données (format xlsx - 39.3 ko - 25/11/2022)

Les micros et petites exploitations agricoles en Centre-Val de Loire

Les micros et petites exploitations agricoles perdent du terrain.

Le nombre d’exploitations de taille micro ou petite poursuit son déclin en Centre-Val de Loire :
elles ne représentent plus que 42 % des exploitations régionales en 2020. La surface moyenne
de ces structures augmente sur les dix dernières années, mais elles ne disposent que de 16 % de la surface agricole régionale. Si la part des surfaces fourragères dans leur assolement est croissante,les exploitations spécialisées en élevage disparaissent à un rythme plus élevé.

Le statut individuel est majoritaire, mais les structures juridiques telles que les EARL gagnent du terrain. Les surfaces exploitées sont majoritairement louées mais les exploitants sont plus souvent propriétaires de leurs terres que dans les structures de plus grande taille.

Le temps de travail est limité dans ces exploitations et la main d’oeuvre familiale y a été divisée par deux en dix ans. Près de 40 % de ces exploitations ont un chef de plus de 60 ans et l’incertitude sur leur transmission est forte.

Les circuits courts sont plus nombreux qu’il y a dix ans, mais la diversification y est peu développée. Le bio est plus courant que dans les exploitations de plus grande taille, mais reste marginal. La certification « Haute valeur environnementale » est anecdotique dans ces structures.

RA2020 - les micros et les petites exploitations - la publication (format pdf - 690.9 ko - 23/11/2022)
RA2020 - les micros et les petites exploitations - les données (format xlsx - 395.2 ko - 23/11/2022)

Exploitations agricoles moyennes ou grandes en Centre-Val de Loire

La concentration des exploitations agricoles se poursuit.


En Centre-Val de Loire, les grandes exploitations sont les seules à voir leur effectif s’accroître sur les dix dernières années. Près de 6 exploitations sur 10 sont de taille économique moyenne ou grande en 2020 et seule 16 % de la surface agricole leur échappe.

RA2020 - Les moyennes et grandes exploitations agricoles - la publication (format pdf - 615.8 ko - 07/10/2022)
RA2020 - Les moyennes et grandes exploitations - les données (format xlsx - 348.1 ko - 07/10/2022)

Main d’œuvre et externalisation des travaux


Le volume de travail agricole familial reste majoritaire, la part de l’emploi salarié gagne du terrain et le recours à l’externalisation de travaux progresse.


En 2020, d’après le Recensement agricole, 37 337 personnes travaillent de façon permanente sur les 19 919 exploitations agricoles en Centre-Val de Loire, soit 11 594 de moins qu’en 2010.

Main d’oeuvre et externalisation des travaux (format pdf - 254.6 ko - 08/07/2022)


Âge des exploitants et devenir des exploitations


Les dirigeants seniors plus présents dans les exploitations fruitières ou d’élevage.


En 2020, 24 142 chefs et co-exploitants sont à la tête des 19 919 exploitations agricoles de la région Centre-Val de Loire. Ils sont moins nombreux et plus âgés qu’en 2010. La moitié des exploitations sont dirigées par au moins un exploitant senior, de 55 ans ou plus.

Âge des exploitants et devenir des exploitations (format pdf - 342.3 ko - 08/07/2022)