Les publications sur le revenu agricole

les résultats du revenu agricole en 2022

Les résultats économiques des exploitations agricoles du Centre-Val de Loire à nouveau en hausse en 2022

En 2022, l’excédent brut d’exploitation (EBE) par équivalent temps plein non salarié (ETPNS) progresse de 16 % en Centre-Val de Loire après la très forte hausse de 72 % observée en 2021 par rapport à 2020. Il s’élève à 108 200 € en moyenne, toutes orientations technico-économiques des exploitations (Otex) confondues. Il reste supérieur à celui de la France métropolitaine qui s’établit à 84 800 € en 2022, en hausse de 22 %. L’EBE est un indicateur des ressources dégagées par le processus de production, après paiement des charges d’approvisionnement et de personnel mais avant amortissement (charges déductibles mais non décaissées).

Toutes les orientations productives sont en hausse, certaines plus que d’autres. Les exploitations spécialisées en autres grandes cultures et celles spécialisées en élevage de bovins dépassent ainsi les 25 % d’augmentation de leur EBE par ETPNS. Dans une moindre mesure, après la hausse exceptionnelle de 106 % observée l’an passé pour les exploitations spécialisées en céréales et oléoprotéagineux, ces dernières affichent une hausse plus mesurée de près de 10 %. Enfin, les viticulteurs voient leur résultat augmenter de 14 % après la hausse de 26 % observée entre 2020 et 2021.

les résultats du revenu agricole en 2021

Les résultats économiques des exploitations agricoles du Centre-Val de Loire en forte hausse en 2021

Après deux années de baisse, l’excédent brut d’exploitation (EBE) par équivalent temps plein non salarié (ETPNS) est en forte hausse en Centre-Val de Loire à 93 400 € en moyenne, toutes orientations technico-économiques des exploitations (Otex) confondues, soit + 72 % par rapport à 2020.

Il reste supérieur à celui de la France métropolitaine qui s’établit à 67 130 € en 2021, en hausse de 28 %. L’EBE est un indicateur des ressources dégagées par le processus de production, après paiement des charges d’approvisionnement et de personnel mais avant amortissement (charges déductibles mais non décaissées).

Toutes les orientations productives sont en hausse, certaines plus que d’autres. Les exploitations spécialisées en céréales et oléoprotéagineux sont les premières à bénéficier de cette embellie (+ 106 %). Dans une moindre mesure, la viticulture, qui avait connu les plus fortes baisses ces deux dernières années, voit son résultat augmenter de 26 %. Enfin, ce sont les bovins viande qui affichent la plus faible hausse avec un résultat en progression de 11%.

les résultats du revenu agricole en 2020

Les résultats économiques des exploitations agricoles du Centre-Val de Loire à nouveau en baisse en 2020.

L’excédent brut d’exploitation (EBE) par équivalent temps plein non salarié (ETPNS) diminue pour la deuxième année consécutive en Centre-Val de Loire. Il est de 54 200 euros en moyenne, soit – 9 % par rapport à 2019.

Il reste supérieur à celui de la France métropolitaine qui s’établit à 52 100 euros en 2020, en baisse de 5 %. L’EBE est un indicateur des ressources dégagées par le processus de production, après paiement des charges d’approvisionnement et de personnel mais avant amortissement (charges déductibles mais non décaissées).

Toutes les orientations productives sont en baisse, certaines plus que d’autres. Ainsi, la plus forte diminution en Centre-Val de Loire concerne à nouveau cette année la viticulture (- 22 %) tandis que les bovins lait résistent avec une baisse de 1 %.


la méthodologie


Partager la page