Foyers de flavescence dorée dans l’Indre-et-Loire

publié le 21 avril 2022 (modifié le 10 mai 2022)

Présentation


La flavescence dorée est une maladie de la vigne due à un phytoplasme (forme particulière de bactérie), transmis par un insecte, la cicadelle (Scaphoïdeus titanus). Le phytoplasme de la flavescence dorée est classé comme organisme de quarantaine au titre de la réglementation relative à la santé des végétaux (Règlement (UE) 2019/2072).

Fin 2021, la présence de la flavescence dorée sur les communes de Restigné et Saint-Nicolas-de-Bourgueil, a été confirmée par analyses officielles dans le cadre de la surveillance officielle des organismes réglementés et émergents par les professionnels sous l’autorité de la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt Centre Val de Loire (DRAAF) et de son délégataire, FREDON Centre Val de Loire.

Mesures

A l’instar des actions mises en place dans les foyers de flavescence doré de Panzoult en 2011/2012, et de Vouvray en 2016/2017/2018, la gestion de ces nouveaux foyers comporte à la fois des mesures individuelles d’arrachage des plants contaminés, et des mesures collectives de surveillance et de lutte contre le vecteur, dans un périmètre comprenant a minima une zone de 500 mètres mesurés au-delà des limites des parcelles contaminées.



Flavescence dorée - généralités

  • Les symptômes apparaissent courant août et peuvent être observés sur le feuillage jusqu’aux vendanges. La maladie est causée par un phytoplasme transmis de cep à cep par l’intermédiaire d’un insecte, Scaphoïdeus titanus (cicadelle). La cicadelle et le phytoplasme s’attaquent uniquement aux ceps de vigne, ils n’ont d’impact ni sur les autres végétaux, ni sur la santé animale ou humaine.
  • Fiche d’identification (format pdf - 5.5 Mo - 21/04/2022)



Réglementation


Communiqués de traitements