L’agriculture dans la région Centre - Val de Loire

publié le 10 novembre 2015 (modifié le 22 février 2022)

Les principaux chiffres de l’agriculture en Centre-Val de Loire en 2020

En 2020, l’assolement céréalier du Centre-Val de Loire se réduit de 6 % par rapport à 2019 et perd ainsi
82 000 ha de surfaces en production, en dépit d’un accroissement de la sole en maïs de 4,4 % (6 283 ha) et de 16 % pour le blé dur, qui s’étend sur près de 11 000 ha supplémentaires.

Les difficultés de semis en fin d’automne ont entrainé une contraction de près de 112 000 hectares des surfaces en production de blé tendre (- 17 %) et de celles d’orge d’hiver (- 9 %). Les surfaces en orge de printemps ont en partie remplacé ces emblavements contrariés (+ 15 %), permettant un quasi équilibre des surfaces régionales en orge (- 1 %).

Ces variations s’accompagnent d’une hausse de 24 % des cultures de protéagineux, soit 9 000 ha de plus que l’année dernière, et d’un accroissement des surfaces d’oléagineux de 53 000 ha qui s’étendent désormais sur 331 milliers d’hectares.

En 2020, le rendement céréalier moyen du Centre-Val de Loire s’élève à 58 quintaux par hectare et chute nettement par rapport à 2019, en raison de conditions météorologiques défavorables. Ce sont surtout les cultures de blé dur, blé tendre, et d’orge qui ont souffert perdant respectivement 14, 17 et 23 quintaux par hectare. Le rendement du maïs, grâce aux parcelles irriguées, augmente de 12 %, passant ainsi de 77 à 86 quintaux par hectare.

La surface consacrée à la culture des pommes de terre augmente de près de 3 % en 2020 et s’établit à 14 023 hectares contre 13 653 ha l’année précédente. Le rendement s’élève en moyenne à 473 q/ha dans l’ensemble de la région, soit 8 quintaux de plus qu’un an auparavant.

Les surfaces des prairies artificielles et temporaires, en baisse de 18 %, ont cédé 29 000 ha aux autres cultures.

La surface viticole de la région a légèrement augmenté (+ 1,3 %), même si celle des seules AOP perd une centaine d’hectares en production. Grâce à un hiver et un printemps doux, la production régionale de vins a progressé de 13 % en moyenne sur le territoire régional.

Fin 2020, les effectifs du troupeau régional bovin comptaient 1 % d’animaux de moins qu’un an auparavant. Le solde des broutardes a augmenté de 2 % pour s’établir à 18 600 et celui des broutards, qui a reculé de 1 %, s’établit à 45 840.

Même si le nombre de producteurs poursuit son érosion, la quantité de lait produite en région a augmenté en 2020 de 2 % pour le lait de vache et de 6 % pour le lait de chèvre.

les principaux chiffres de l’agriculture en 2020 - la publication (format pdf - 553.4 ko - 22/02/2022)

Les principaux chiffres de l’agriculture en Centre-Val de Loire en 2019


En 2019, la superficie cultivée en céréales dans le Centre-Val de Loire augmente sensiblement par rapport à 2018 (+8 %), soit un accroissement de 98 000 hectares environ.

En effet, si la sole en blé dur se contracte nettement (- 17 %), les superficies cultivés en blé tendre, en orge et en maïs progressent respectivement de 3 %, 15 % et 23 %.

Ces variations s’accompagnent d’une augmentation des surfaces de protéagineux (20 %), et d’un repli marqué des cultures d’oléagineux (- 30 %), soit 119 000 hectares de surfaces cultivées en moins.

En 2019, la région a produit 73 quintaux par hectare de céréales. Les rendements moyens progressent significativement par rapport à la récolte de 2018.

Ce sont principalement les cultures de blé tendre, de blé dur et d’orge qui sont concernées, gagnant respectivement 7, 9 et 8 quintaux par hectare. Le rendement du maïs qui a souffert de la sécheresse et du manque d’eau, chute de 23 % passant de 100 à 77 quintaux par hectare.

Les surfaces de pomme de terre se sont élargies de 3 %. Elles atteignent 13 600 hectares, contre 13 200 un an auparavant. Le rendement régional moyen s’est redressé de 6 quintaux par rapport à l’année précédente.

En hausse en moyenne de 37 % sur l’ensemble du territoire régional, la superficie des prairies artificielles et temporaires s’étend sur 163 milliers d’hectares.

La surface des vignes en production, y compris celle des AOP est restée stable en 2019. La production est de bonne qualité, mais les aléas climatiques ont eu un impact considérable sur le volume de vins qui chute de 27 %, et de 23 % pour les seules AOP.

Au 31 décembre 2019, les effectifs du troupeau régional bovin sont inférieurs de 3 % à ceux de l’année précédente. Le solde des broutardes a augmenté de 11 %, il s’établit à 18 300, et celui des broutards à 46 280, après une légère croissance de 1 %.

La production de lait de vache est en repli dans tous les départements de la région après une année de stabilisation. Sous l’effet de l’augmentation des volumes vendus en direct ou transformés à la ferme, le volume de lait de chèvre produit en région est en hausse, bien que la baisse du nombre des producteurs se poursuive.

les principaux chiffres de l’agriculture en 2019 - la publication (format pdf - 663.6 ko - 02/02/2021)

Les principaux chiffres de l’agriculture en région Centre-Val de Loire


En 2018, la superficie de céréales en Centre-Val de Loire recule de 4 %, ce qui se traduit par une perte de surfaces cultivées d’environ 54 000 hectares. En effet, les superficies du maïs restent stables (+ 0,4 %), mais celles de blé tendre, de blé dur, et d’orge diminuent respectivement de 3 %, 5 % et 6 %.

Ces variations s’accompagnent d’une augmentation des surfaces d’oléagineux de 16 %, soit 54 000 hectares en plus, et d’un retrait marqué de 26 % des cultures de protéagineux (- 11 000 ha).

En 2018, dans tous les départements, les effectifs bovins s’érodent. Le cheptel régional baisse de 0,6 % par rapport à 2017. Le solde1 régional des mouvements de broutards diminue de 9 %.

Le troupeau ovin régional diminue (- 2,6 %). Le troupeau caprin suit la même tendance que les autres
troupeaux : il est en recul de 3,5 %.

Les principaux chiffres de l’agriculture en région Centre-Val de Loire en 2018 (format pdf - 481 ko - 18/02/2020)