Contenu

L’ANSES restreint les usages agricoles des produits à base de glyphosate

Restriction de l’usage agricole des produits à base de glyphosate


L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a annoncé, vendredi 09 octobre 2020, la mise en place de restrictions d’utilisation des produits à base de glyphosate pour la viticulture, l’arboriculture fruitière, les grandes cultures et la forêt qui entreront en vigueur au fur et à mesure des renouvellements d’autorisation de mise sur le marché (AMM) des produits.

C’est le cas par exemple des produits suivants, dont l’AMM a été renouvelée fin septembre par l’ANSES, et pour lesquels les restrictions supplémentaires ont été ajoutées dans chacun des usages agricoles et forestiers visés :

  • TOUCHDOWN SYSTEME 4 (EXPRIM, TOUCHDOWN QUATTRO)
  • TOUCHDOWN FORET (EXPRIM EV, TOUCHDOWN PJT, TOUCHDOWN EV)
  • KYLEO (DARE-DARE, MARRAZO)
  • KRYPT 540 (KRYPTON, KILKEE)
  • GALLUP 360-K (BARBARIAN 360-K, BURREN 360-K, ERLA 360-K, GLYFOFLASH 360-K, ORMOND 360-K, TARTAN 360-K

Sur la base de son évaluation, des alternatives non-chimiques destinée à réduire les quantités de glyphosate utilisées en France, les usages des produits à base de glyphosate seront modifiés de façon à intégrer les restrictions identifiées par l’agence comme étant possibles sans déboucher sur des situations d’impasses techniques.
En effet, en cas d’impasse technique, où aucune alternative d’usage courant ne permet de répondre à court terme aux besoins des professionnels, sans nécessiter une modification substantielle des pratiques qui aurait un fort impact sur l’activité, les usages ne sont pas modifiés. C’est le cas par exemple des usages non agricoles.

Ainsi, dans un délais de 6 mois après leur renouvellement d’AMM, les produits à base de glyphosate et destinés à des usages agricoles devront être utilisés en respectant les restrictions suivantes :

En viticulture - interdiction d’utilisation entre les rangs de vigne sauf dans les situations où le désherbage mécanique n’est pas réalisable : vignes en forte pente ou en terrasses, sols caillouteux, vigne-mères de porte-greffes
- restriction de la dose annuelle maximale autorisée à 450 g de glyphosate par hectare, les applications étant limitées à 20 % de la surface de la parcelle
En arboriculture fruitière - interdiction d’utilisation du glyphosate entre les rangs d’arbres fruitiers sauf dans les situations où le désherbage mécanique n’est pas réalisable : récolte mécanique des fruits au sol (noix, pommes à cidre…) ou productions de type buissonnant (noisetier, petits fruits)
- restriction de la dose annuelle maximale autorisée à 900 g de glyphosate par hectare, les applications étant limitées à 40 % de la surface de la parcelle.
En grande culture - interdiction d’utilisation du glyphosate lorsque la parcelle a été labourée entre deux cultures
- restriction de la dose annuelle maximale autorisée à 1 080 g par an et par hectare
En forêt - interdiction d’utilisation du glyphosate pour la dévitalisation des souches
- utilisation autorisée pour l’entretien des forêts seulement en période d’installation du peuplement ainsi que pour les pépinières forestières et les vergers à graines (vergers utilisés pour produire des graines pour le reboisement)

Pour en savoir plus

Consultez l’article de l’ANSES : https://www.anses.fr/fr/content/gly...