Les élèves mobilisés pour préserver la bio-diversité !

publié le 12 novembre 2022 (modifié le 15 novembre 2022)

Le lycée agricole « Le Chesnoy » a organisé une journée thématique autour de la préservation de la biodiversité végétale et de la marque « Végétal local ».

En région Centre-Val de Loire, l’offre de végétaux labellisés « végétal local » ne suffit pas à couvrir la demande. Fort de ce constat, l’Agence régionale de la biodiversité (ARB), dans le cadre de ses missions de l’Observatoire régional de la biodiversité (ORB), a initié 3 journées thématiques en novembre 2019, à destination des collectivités et des maîtres d’ouvrage. Ces acteurs ont en effet la possibilité d’intégrer la marque Végétal local au sein de leurs projets de plantations.

Afin de poursuivre la dynamique de déploiement de la marque en région, l’ARB a souhaité organiser en partenariat avec le LEGTA du Chesnoy, une journée d’échanges à destination des jeunes en formation et des producteurs.
Elle a rassemblé près de 150 élèves et étudiants scolarisés dans les filières de la protection de la nature, de la gestion forestière et des aménagements paysagers.

Le programme de la matinée, s’est organisé autour de la présentation de la marque, et de témoignages :

  • Retour d’expériences de Florent Dupont de la pépinière Fraxinus (Angers, 49)
  • Interventions de Brigitte Musch de l’Office national des forêts sur les effets du changement climatique et les stratégies pour l’adaptation des forêts au changement climatique pour les 150 prochaines années (maîtrise de la chaine ; graines, plants, plantations, diversification du matériel forestier de reproduction, réglementation)
  • Présentation de Luc Vancrayelinghe du bureau d’études Luciole sur la question de la certification MFR en complément de Végétal local.

Ces présentations ont été suivies d’une table ronde permettant de réfléchir sur les questions d’adaptation :

  • Quelle adaptation des forêts aux changements climatiques ?
  • Quel devenir des essences génétiques locales face au changement climatique ?
  • Production forestière et production paysagère ou agricole : mêmes objectifs et besoins ?

L’après-midi était organisée sous forme d’ateliers

  • Présentation de haies implantées par les élèves
  • Reconnaissance des végétaux
  • Découverte de la collecte de graines.

Une journée enrichissante pour toutes et tous !
Un grand merci aux organisateurs, aux intervenants de grande qualité et aux apprenants présents !

La marque Végétal local a été créée en 2015. Issue de l’initiative des Conservatoires botaniques nationaux, de Plante & Cité et de l’association AFAC-Agroforesterie qui en assurent l’animation, elle est aujourd’hui détenue par l’Office Français de la Biodiversité.
La marque « Végétal local » repose sur l’utilisation de végétaux sauvages, issus de collectes en milieu naturel, et adaptée à des chantiers ou des opérations ayant un objectif de restauration de la fonctionnalité écologique des milieux. Ces végétaux, reconnus pour chaque région d’origine sont issus de collectes en milieu naturel et n’ont pas subi de sélection par l’homme ou de croisement.

L’objectif de la marque est de garantir la traçabilité et la conservation de ces végétaux, de leur diversité génétique afin d’avoir sur le marché des gammes adaptées pour la restauration des écosystèmes et des fonctionnalités écologiques. Elle labellise l’ensemble du réseau : collecteurs, cultivateurs, producteurs, de façon à assurer la traçabilité du végétal.